Tag: énergies renouvelables

mar
07

EVER MONACO dévoile le programme des conférences et tables rondes

by , under BORNES DE RECHARGE, ENERGIES, ENTREPRISES, INITIATIVES, MOBILITE, VILLES, VOITURE ELECTRIQUE

 

EVER Monaco 2013
Des tables rondes de haut niveau sur les thèmes des véhicules écologiques, de la mobilité et des énergies renouvelables

À un mois de l’ouverture du salon EVER MONACO 2013, les organisateurs annoncent le programme des tables rondes qui s’articuleront cette année autour de trois grandes thématiques : les Véhicules Écologiques et la Mobilité, les Énergies Renouvelables et pour la première fois les conférences "Ladies in Mobility" qui traiteront notamment de la problématique d’une mobilité durable dans des villes intelligentes. Pour cette huitième édition, le salon EVER MONACO 2013 propose sur trois jours un programme complet de tables rondes qui feront intervenir des experts reconnus dans le domaine des véhicules écologiques, de la mobilité et des énergies renouvelables. Ces tables rondes seront l’occasion de débattre, de comparer et de partager les expériences de chacun et de contribuer ainsi à la construction d’un environnement meilleur pour les générations futures.

Mercredi 27 mars // Salle Ravel
Véhicules Écologiques et Mobilité

11h00 – 12h30
Véhicules Écologiques : cotation et valeur résiduelle
Modérateur : Didier Laurent, Directeur de la rédaction de L’Argus

Jeudi 28 mars // Salle Ravel

10h30 – 12h00
Véhicules utilisés en auto partage, pour qui, pourquoi, comment ?
Modérateur : Jean Luc Moreau, Rédacteur en chef, Voiture Écologique

13h30 – 14h45
Le sport automobile peut-il booster la mobilité durable ?
Modérateur : Alain Pernot, Rédacteur en chef de Greenracingnews.com

14h45 – 16h15
Véhicules et transports connectés : améliorer sans cesse l’efficacité des déplacements
Modérateur : Didier Laurent, Directeur de la rédaction de L’Argus

16h30 – 18h00
Infrastructures de charge : normalisation, développement : Point d’étape
Modérateur : Marc Teyssier D’Orfeuil, Délégué Général, Club des Voitures Écologiques

18h00 – 18h15
Conclusion / Synthèse / Recommandations
Arnaud Leroy, Député des Français établis hors de France

Vendredi 29 mars // Salle Ravel
Énergies Renouvelables

09h30 – 11h00
Efficacité énergétique
Modérateur : Jacques Buchet, Chef du département Technologie en charge des journées CEREN de l’énergie

11h00 – 12h30
Énergie marine renouvelable
Modérateur : Bertrand Allessandrini, Directeur du Développement et des Relations Industrielles, école Centrale Nantes

14h00 – 15h30
Énergie solaire, la transition a commencé
Modérateur : Daniel Lincot, Directeur de Recherche au CNRS

15h30 – 17h00
Petit éolien : développer le petit éolien, pourquoi et comment ?
Modérateur : Corinne Dubois, MetEOlien SCOParl

Vendredi 29 mars // Salle Auric 5
Conférences "Ladies in Mobility!"
L’intégration de la mobilité durable dans les villes intelligentes

09h30 – 10h15
Politique des villes

10h15 – 10h45
Les études au service de la mobilité

11h00 – 11h30
Implémenter la mobilité durable

14h00 – 15h30
Solutions de mobilité durable

15h30 – 16h00
Former, Informer et communiquer

Programme complet avec les noms des intervenants
et inscription gratuite ici


www.ever-monaco.com

Email // cv@miti.mc
Office // + 377 93 50 13 44
www.ever-monaco.com

Vanessa Cantel
Commissaire Général

MITI
3 rue Malbousquet
98000 MONACO
Mob // + 33 (0)6 78 63 09 27
Fax // + 377 93 50 13 45

 

 

Commentaires fermésread more
mar
01

ON THE MOVE FROM MONACO TO THE WORLD, où en est-on un après ?

by , under BORNES DE RECHARGE, ENERGIES, ENTREPRISES, ETUDES, INITIATIVES, MOBILITE, ON THE MOVE, RESEAUX SOCIAUX, VILLES, VOITURE ELECTRIQUE

 

Il y 13 mois, l’IMEDD lançait le projet "ON THE MOVE FROM MONACO TO THE WORLD", un projet de fédération international à la mobilité douce et aux énergies renouvelables, avec une première campagne promue à EVER MONACO 2012.
ON THE MOVE FROM MONACO TO THE WORLD répond à un besoin exprimé par les entreprises de ces secteurs d’activités en termes de lien social international, fondé sur une démarche de fédération, d’informations, et de projets, pour encourager des réponses à l’enjeu suivant….

En un an d’existence, le site Internet bilingue français et anglais ON THE MOVE FROM MONACO TO THE WORLD a atteint 94 pays, se positionnant comme un outil de fédération et de sensibilisation à la mobilité douce et aux énergies renouvelables.

Ce suivi à l’international est notamment lié au travail de l’IMEDD en matière d’animations de diverses communautés sur les réseaux sociaux et à la stratégie de marketing digital mise en place.

En matière de visitorat, ON THE MOVE FROM MONACO TO THE WORLD est suivi par différents types de profils.

Dans le secteur des énergies renouvelables, ce sont principalement des entreprises du secteur du photovoltaïque, de l’éolien et de la géothermie. Ce dernier point figure parmi les thématiques que nous traiterons en 2013. Ce sont aussi des dirigeants, directeurs du développement durable, des directeurs corporate communication, des directeurs achats, qui suivent régulièrement notre actualité, pour s’informer sur les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique. Des scientifiques et des organisations publiques de différents pays suivent aussi nos publications, que cela soit par une lecture directe sur le site, ou en consultant nos publications sur les réseaux sociaux.

Dans le secteur de la mobilité douce, ce sont principalement des constructeurs (différents postes : dirigeants, directeurs communication cnstitutionnelle, responsables des projets de mobilité, ingénieurs, directeurs achats, gestionnaires de flottes, etc…), des équipementiers, des fournisseurs d’infrastructures de recharge, des sociétés de covoiturage, d’auto-partage, de fournitures de bus, … Des scientifiques et organisations publiques et de très grandes métropoles, suivent aussi nos articles sur la mobilité.

D’autres secteurs suivent ON THE MOVE FROM MONACO TO THE WORLD, parmi lesquels on retrouve des activités en relation avec la mobilité ou la maîtrise énergétique : télécommunications, domotique, informatique et Green IT, banque, assurance, presse et media spécialisés, conseils en RH, etc…

Outre ces profils avertis aux enjeux des énergies et de la mobilité, les réseaux sociaux permettent à l’IMEDD d’atteindre un large public, dans 94 pays, qui régulièrement voit nos publications sur leur mur.

Cette année d’expérience avec nos diverses communautés intéressées par la mobilité et les énergies, nous a prouvé l’intérêt et la valeur porté au projet ON THE MOVE FROM MONACO TO THE WORLD, qui en un an, s’est construit une place dans un paysage international.
Notre visitorat est passionné par les informations sur les "chantiers d’envergure" dans le domaine de l’énergie. Concernant la mobilité, notre visitorat est composé de deux profils avec des intérêts arrivant au même niveau : un intérêt pour les solutions innovantes en termes de mobilité pour les grandes villes, et un intérêt pour le véhicule électrique.
Nous allons donc continuer dans le sens des sujets qui intéressent nos communautés, et aussi, aborder d’autres sujets moins connus.

Notre second volet de l’année 2013 est de consolider la notoriété du projet ON THE MOVE FROM MONACO TO THE WORLD, de développer de nouveaux réseaux, en s’appuyant sur des pays moteurs dans le domaine des innovations dans le domaine de l’énergie et de la mobilité, et nous prévoyons d’autres surprises, à découvrir tout au long de l’année.

En 2013, la présence de "Ladies in Mobility", la déclinaison féminine du projet ON THE MOVE FROM MONACO TO THE WORLD sur la mobilité, sera aussi marquée, en vue d’encourager les femmes à se pencher sur leurs relations aux trajets et aux déplacements, au travers notamment d’un panel d’études dédié aux femmes sur le sujet de la mobilité durable et de la Conférence des "Ladies in Mobility". Là encore, il y aura des surprises à découvrir dans l’année…

Commentaires fermésread more
jan
09

La SMEG rejoint ON THE MOVE

by , under ENERGIES, ENTREPRISES, MOBILITE, VILLES

 

Depuis plus de cent vingt ans, la SMEG est l’opérateur de distribution de l’électricité et du gaz en Principauté de Monaco. Elle a aussi pour mission la maintenance et l’exploitation des installations de l’éclairage public.


Crédits photos : Principauté de Monaco-SMEG

La SMEG accompagne le développement de Monaco en assurant à sa population une qualité de vie et de confort, grâce à des démarches Qualité, Sécurité et Environnement, l’ayant menée au renouvellement de la concession en 2009.

Pour satisfaire l’ensemble des usagers de l’énergie en Principauté de Monaco, la SMEG fait reposer sa ligne directrice sur des valeurs d’exigence (performance, continuité, innovation), d’engagements (concilier développement économique et environnemental), d’audace (optimisme et créativité), et de cohésion (mobilisation dans un même sens).

Ces valeurs amènent la SMEG à œuvrer sur trois métiers principaux :

L’électricité : la SMEG amène l’électricité dans l’ensemble des foyers et des organisations monégasques.
Le gaz : la SMEG est le fournisseur de gaz naturel à Monaco.
La distribution de chaud et de froid urbains : grâce à sa filiale, la SMA (la Société Monégasque d’Assainissement), la SMEG bénéficie d’un service de valorisation calorifique des déchets (centrale thermo frigorifique), et alimente ainsi le quartier de Fontvieille, avec le raccordement prévu à l’horizon 2016 sur les anciens délaissés SNCF.

Pour construire les nouvelles solutions de l’énergie en Principauté de Monaco, la SMEG mise sur son engagement sociétal :

Des démarches Qualité/Sécurité/Environnement, principalement articulées autour de l’écoute des clients, de l’amélioration des performances, du respect de l’environnement, de la prévention de la santé et de la sécurité au travail. Des démarches de certifications : la SMEG est certifiée ISO 9001 (qualité), ISO 14 001 (management environnemental) et OHSAS 18 001 (santé et sécurité). Un récent partenariat entre la SMEG et la Fondation Prince Albert II de Monaco sur la compensation carbone, visant à sensibiliser ses clients aux conséquences des consommations d’énergie sur les changements climatiques.


Crédit photo : © Eric Dulière, Monaco-Matin

La SMEG est aussi engagée autour de quatre aspects relatifs à son métier :

La maîtrise de la demande en énergie,
L’efficacité énergétique avec la réalisation de diagnostics de performance énergétique,
L’éco-citoyenneté, avec des actions de sensibilisation des enfants dans les écoles (maîtrise énergétique, sources d’énergies, mobilité électrique),
La mobilité propre :
un tiers de sa flotte est constituée de solutions à motorisation électrique (voitures, scooters, utilitaires et véhicules de représentation), la SMEG figure parmi les partenaires officiels d’EVER MONACO, le Salon International des Véhicules Ecologiques et des Energies Renouvelables, la SMEG participe aussi à Jeun’élec, une action de sensibilisation à la mobilité électrique, adressée aux collégiens de la Principauté de Monaco.

Forte de ses actions pour l’énergie, la santé et la sécurité, et de son engagement sociétal depuis plusieurs années, la SMEG rejoint le projet international de l’IMEDD « ON THE MOVE ! FROM MONACO TO THE WORLD ! », et s’associe ainsi au message porté avec force depuis Monaco, vers le monde, autour des énergies et de la mobilité.

Par ses actions responsables, par son investissement pour la valorisation calorifique, par les travaux de renouvellement en cours et à venir, par son engagement au sein de la Communauté Monégasque, et aussi avec l’appui de son actionnaire principal, le groupe GDF SUEZ, la SMEG est un partenaire incontournable de l’énergie en Principauté de Monaco, et associer son image à « ON THE MOVE ! FROM MONACO TO THE WORLD ! » représente une manière, pour elle, de partager ses actions en tant qu’acteur de l’énergie et de la mobilité propre.

Pour plus d’informations : http://www.smeg.mc

 

Commentaires fermésread more
sept
14

Le Président, François Hollande, présente aux français et à la planète, un PROJET DE SOCIETE : énergies et biodiversité

by , under ENERGIES, MOBILITE, ON THE MOVE

 

La position du Chef de l’Etat Français sur l’environnement et le développement durable était attendue, et elle a été claire, déterminée. L’environnement sera au service du redressement productif de la France, pendant son quinquénnat, et au-delà, avec une politique et des actions centrées sur l’énergie et la biodiversité, qui l’engagera face au monde, durablement vers un nouveau mode de développement.
Nucléaire, gaz de schiste, agriculture durable, énergies, mobilité,…
Ce sont autant de sujets qui ont été portés dans le débat démocratique français et européen, depuis le lancement de la campagne du candidat François Hollande à la présidence de la France, et qui peu à peu, avec sa prise de fonction présidentielle, prennent corps et débouchent sur des politiques et des mesures.

La première pierre de l’édifice a été posée le 18 juillet 2012, lors du Conseil des Ministres.
"Le Président de la République a annoncé sa volonté d’ouvrir un dialogue environnemental porté au même niveau que le dialogue social. Un nouveau partenariat écologique doit permettre à la France, d’engager de façon exemplaire la transition écologique et énergétique pour répondre aux urgences environnementales et préparer le monde de demain.
La conférence environnementale se tiendra chaque année. Elle concrétisera la volonté du gouvernement d’agir dans la concertation, mais aussi dans la durée face aux enjeux du réchauffement climatique, de la perte de la biodiversité et de la crise énergétique".

http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Conference_de_l_environnement-1.pdf

Cette conférence, animée les 14 et 15 septembre 2012, est un forum réunissant 14 ministres et 300 participants : des experts, des scientifiques, des entreprises et des associations, et il s’agit de fixer ensemble un cap en faveur de la transition énergétique (maîtrise et développement des énergies renouvelables) et de la biodiversité (terrestre, marine, agriculture, sols, air et eau,…).
Ce cap ne pourra pas être fixé sans un financement de cette transition écologique.

 

 

PREMIERE ANNONCE DE LA CONFERENCE ENVIRONNEMENTALE – REFUS DU GAZ DE SCHISTE

La France refuse 7 dossiers présentés, relatifs à l’exploitation du gaz de schiste. Ce mode d’extraction énergétique par fracturation hydraulique dispose de peu de recul en matière de conséquences connues pour l’environnement et les eaux, impliquant pendant le quinquénnat du Président, une position ferme. La France n’exploitera pas de gaz de schiste.
Cette annonce est une réponse concrète aux associations environnementales, qui depuis de nombreux mois, clamaient les risques du gaz de schiste (cf : malheureuses expériences aux Etas-Unis).

SECONDE ANNONCE DE LA CONFERENCE ENVIRONNEMENTALE – DEMANTELEMENT DE FESSENHEIM

Conformément à son engagement de campagne présidentielle, François Hollande maintient la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim à l’horizon fin 2016 (le temps de son démantèlement). La France perçoit dans cette fermeture de centrale, l’opportunité de construire pour le pays, des compétences en matière de démantèlement, valorisables à l’international, et potentiellement sources de développement de nouveaux marchés, puisque compte tenu de l’échelle de temps du nucléaire, d’autres centrales du monde seront à fermer et dépolluer dans l’avenir.
La France voit donc en cette fermeture une opportunité d’acquisition de nouveaux savoir-faire technologiques pouvant devenir des fleurons de la nation.
Cette annonce est un premier pas vers la dénucléarisation, elle souligne l’importance du principe de précaution en matière nucléaire, la possibilité de nouveaux horizons et la volonté de l’Etat à assurer une transition des emplois.

TROISIEME ANNONCE DE LA CONFERENCE ENVIRONNEMENTALE – ENERGIES RENOUVELABLES ET EFFICACITE ENERGETIQUE

La France souhaite fixer avec ses partenaires français et européens une véritable politique des énergies renouvelables fondée autour de quatre axes :

  • l’efficacité énergétique dans les bâtiments (quatre millions de logements à équiper),
  • la simplification des règles administratives,
  • la stabilité des aides, des dispositions fiscales et du prix de rachat de l’électricité issue d’énergies renouvelables,
  • le soutien public à l’innovation, d’une part par le biais de la Banque Publique d’Investissement, d’autre part, par le Grand Emprunt.

Des initiatives sont en cours, la France relance de nouveaux appels d’offres d’ici fin 2012.
Cette annonce est encourageante pour la filière du renouvelable, ayant subi une perte de plus de 11 000 emplois entre 2010 et 2011, liée à des mécanismes d’aides instables, qui ont mis la filière en situation de grand péril avec des dépôts de bilans en cascade et une filière globalement sinistrée.

QUATRIEME ANNONCE DE LA CONFERENCE ENVIRONNEMENTALE – MECANISMES FINANCIERS

La France souhaite défendre, auprès de l’Europe et à l’ONU, (candidature de la France pour 2015 à la Conférence des Nations Unies sur le Climat) une position de mécanismes financiers stables pour l’environnement et le développement durable :

  • La banque Publique d’investissement sera au service du financement d’activités innovantes dans le secteur de l’environnement et du développement durable,
  • Une conversion écologique fondée sur une réforme de la fiscalité (en taxant moins le travail, et en surtaxant les pollutions),
  • Un encouragement des activités innovantes, dans la recherche par exemple, ou encore un accompagnement aux mutations,
  • Le paiement d’une taxe carbone aux frontières de l’Europe, inscrite dans la croissance verte (avec des règles communes, une régulation du marché, etc…).

La France mise sur le Pacte de Croissance réalisé avec l’Europe, la Commission Européenne, la Banque Publique d’Investissement, et rappelle son historique à ses partenaires, notamment lors de la création de la CECA (Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier) ou de la PAC (Politique Agricole Commune). Les fonds de l’Europe doivent aller vers des projets énergétiques ou écologiques, en accélérant les choix, en s’engageant sur des projets communes, en mutualisant les compétences, en s’appuyant sur les industries innovantes et compétitives (notamment un tissu de PME dans le domaine énergétique), en développeant l’emploi, en changeant les comportements. Sur ce dernier point, le Chef de l’Etat Français appelle ses concitoyens à mobiliser "la Nation toute entière, au service de la planète".

CINQUIEME ANNONCE DE LA CONFERENCE ENVIRONNEMENTALE – BIODIVERSITE

La biodiversité figure comme la seconde priorité du Gouvernement Français. Dans sa politique, il mise sur l’éducation des enfants à l’environnement dans l’école de la république (avec le renforcement du message et de l’apprentissage).
La France fait connaître son engagement pour la biodiversité. Elle soutient à l’international, la volonté d’aller vers une politique du verdissement, de comportements vertueux, de diversité des modes de production et de préservation des espèces terrestres et marines.
La France, déjà engagée dans la sauvegarde de ses littoraux et fonds marins, notamment par la création et la gestion d’aires marines protégées, renforce sa position en faveur de la protection des océans et sollicite des avancées en haute mer. Elle prévoit la création d’une Agence Nationale de la Biodiversité (sur le modèle de l’ADEME), une organisation intervenant en appui des collectivités locales, entreprises, associations lors de la mise en oeuvre de projets sur les territoires maritimes.

Cet engagement pour la biodiversité fait echo au Plan Nation Santé Environnement. Sur ces points, la France s’engage à diminuer les risques de polluants, qui sont souvent encore mal appréhendés, et surtout à mieux informer la population des effets environnementaux sur la santé (qualité de l’air intérieur, air dans l’habitat,…).

SIXIEME ANNONCE DE LA CONFERENCE ENVIRONNEMENTALE – CAP ET AGENDA

La France fixe un cap et un agenda, avec des mesures de court terme et de long terme prochainement annoncées par le Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault.
Déjà, il y a quelques semaines, le Ministre du Redressement Productif, Arnaud Montebourg, annonçait le soutien de la France aux véhicules écologiques. Ces mesures vont se poursuivre :

  • vers un tarif progressif de l’énergie,
  • vers des aides pour l’isolation thermique des bâtiments (pour éviter les déperditions de chaleur),
  • vers les énergies renouvelables,
  • vers le financement de la croissance verte,
  • vers un soutien des associations environnementales.

A la fin du premier semestre 2013, la France proposera un loi de programmation visant à instaurer la transition énergétique. Les actions gouvernementales seront évaluées annuellement, afin de vérifier le respect des engagements et de l’agenda fixé par le Gouvernement.

OBJECTIF GOUVERNEMENTAL : MOBILISER LE PAYS AUTOUR D’UNE AMBITION POUR LA SOCIETE FRANCAISE ET LA PLANETE

Au travers de cette conférence environnementale, la France souhaite montrer l’idée d’un changement d’approche, de méthodes et de résultats.
La Transition Energétique, selon le Chef de l’Etat, a besoin de tous les acteurs : économiques, sociaux, environnementaux, locaux, régionaux, nationaux. Elle a besoin des experts et des scientifiques qui apportent une objectivité aux débats, la mise en avant de faits unaniment incontestables et une expertise plurielle et contradictoire.
Le débat environnemental est pour la France un moyen de faire s’exprimer la démocratie autour de l’engagement d’un pays entier sur un long cap, sur l’idée que l’environnement est inséparable du développement économique, de la démocratie et de la création d’emploi.

La Transition Ecologique doit être pour la France un projet de société, un modèle de développement, une opportunité de valoriser des comportements exemplaires face au monde.

Plus d’informations :
http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Dossier_de_presse_conf_env_VF.pdf
http://www.developpement-durable.gouv.fr/-Ressources-documentaires-.html
http://www.developpement-durable.gouv.fr/-Le-rapport-de-Thierry-Wahl-.html

Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, Ministère du Développement durable

 

Commentaires fermésread more
mar
21

Saint Charles International, engagé pour les énergies renouvelables

by , under ENERGIES, ON THE MOVE

Saint Charles International est le premier centre de commercialisation, de distribution, de transport et logistique d’Europe en fruits et légumes avec 1 500 000 tonnes commercialisées en moyenne par an pour 1,6 Milliards d’euros de chiffre d’affaires.
Saint Charles International est la plate-forme multimodale Pyrénées-Méditerranée, reconnue d’intérêt européen depuis 1997.

Trois centre d’éclatement des marchandises en Europe

Trois centres d’éclatement canalisent et dispatchent, au coeur de l’Europe, les fruits et légumes.
Dans l’ordre d’importance Saint-Charles International en France, Munich en Allemagne et Milan en Italie.

Saint Charles International, véritable port terrestre, regroupe les produits en provenance du sud pour les éclater, grâce à une puissante logistique sur l’ensemble de l’Europe.

Pour en savoir plus sur Saint Charles International et ses actions en matière énergétique, cliquer ici

 

Commentaires fermésread more
mar
21

Looping Communication, une agence engagée pour la mobilité et l’énergie

by , under ENERGIES, MOBILITE, ON THE MOVE

Looping Communication est une agence de communication responsable, expérimentée sur des problématiques liées au développement durable (mobilité, énergies, déchets), partenaire de l’IMEDD pour le projet "ON THE MOVE! FROM MONACO TO THE WORLD!" et pour la conception de méthodologies d’études et de communication pour des organisations publiques en Méditerranée.

Une expérience de 20 ans en matière de communication responsable

Depuis 20 ans, l’agence Looping Communication attache une grande importance à sa mission de conseil et d’accompagnement de l’ensemble de ses clients vers une communication créative, interactive et responsable.

Pour en savoir plus sur Looping Communication, et ses interventions dans le domaine de la mobilité et de l’énergie, cliquer ici

 

 

Commentaires fermésread more
mar
21

4myplanet est engagé pour la mobilité et les économies d’énergie en mer

by , under ENERGIES, MOBILITE, ON THE MOVE

4myplanet est une association dont la mission, au travers de la mer, est de promouvoir l’environnement (la mobilité et les énergies), au travers de l’éducation des enfants, de recherches océanographiques en mer, de l’amélioration des connaissances et des savoir-faire, du green-yachting, d’économies d’énergies, et de la protection des mers et des océans.

4myplanet travaille avec des constructeurs du secteur du yachting, pour expérimenter des solutions de meilleure glisse et de maîtrise énergétique.

4myplanet travaille régulièrement avec des entreprises du secteur du yachting afin de tester des solutions de mobilité en mer, les coques en résine en sont une, par exemple. Il s’agit aussi pour 4myplanet de découvrir et de tester des systèmes destinés à réduire la consommation d’énergies en mer. En effet, sur des périples au long cours, les énergies sont très importantes à maîtriser sur les océans.

Pour en savoir plus sur 4myplanet, ou sur son accompagnement pour une meilleur mobilité et une maîtrise énergétique en mer, cliquer ici

 

Commentaires fermésread more
mar
20

L’IMEDD : les études et la sensibilisation pour cibler et toucher les consommateurs finaux de la mobilité et de l’énergie

by , under ENERGIES, ETUDES, MOBILITE, ON THE MOVE

L’IMEDD, spécialiste des études de marchés, d’opinions et de sensibilisation a lancé en février 2012, le projet "ON THE MOVE! FROM MONACO TO THE WORLD!", un projet international visant à sensibiliser les populations à la mobilité douce et aux énergies renouvelables, deux questions majeures, dans le cadre d’un développement durable pour une organisation publique ou privée.

Comment un acteur des Etudes et du Développement Durable, peut-il aider la mobilité douce et les énergies renouvelables ?

Sur ces marchés novateurs, il convient pour les constructeurs et fournisseurs de technologies de concevoir et de monitorer à intervalle régulier, un marketing mix (produit, prix, promotion, distribution), en adéquation avec les attentes des clients finaux (attentes, usages, comportements), que cela soit des particuliers, des entreprises, ou des institutions, ce qui implique, de fait des stratégies de ciblages. L’IMEDD teste aussi les campagnes de communication avant et après lancement.
Les études tendent à souligner que de nouveaux comportements de consommation émergent depuis quelques années, liés à une volonté des consommateurs d’avoir un comportement plus responsable.

Pour en savoir plus sur l’IMEDD et son accompagnement en études et communication, cliquer ici

 

Commentaires fermésread more
mar
16

« Bio Logika et les énergies » sera à EVER Monaco pour les enfants

by , under ENERGIES, INITIATIVES, ON THE MOVE

EVER MONACO innove à nouveau, et confie à l’IMEDD la gestion d’une animation de sensibilisation aux énergies renouvelables, auprès des enfants.

En 2011, à l’occasion de Monacology, la Semaine Monégasque de Sensibilisation des Enfants à l’Environnement et au Développement Durable, réalisé avec le soutien de la Direction de l’Education Nationale du Gouvernement Princier, l’IMEDD lançait "BIO LOGIKA ET LES ENERGIES", un planisphère spécialement conçu pour les enfants, présentant une animation destinée à leur faire découvrir les énergies, qu’elles soient fossiles ou renouvelables. Pour l’occasion et pour soutenir l’IMEDD dans son action, la SMEG (Groupe GDF SUEZ) s’était associée à « Bio Logika et les énergies », et avait fait l’honneur à l’IMEDD de co-animer cet atelier, destiné à la sensibilisation des plus jeunes.
En 2011, 15 organisations avaient soutenu le projet de l’IMEDD.

BIO LOGIKA est aussi réalisé depuis 2010 avec le soutien d’Alain Plas, auteur de contes pour enfants, qui prête à l’IMEDD, l’image du personnage de ses livres : "Chouchou le Petit Caillou".

Quel lien entre l’IMEDD, BIO LOGIKA et EVER MONACO ?

En 2011, l’IMEDD avait réalisé une étude de visitorat pour EVER MONACO, et il s’était avéré que de jeunes couples avaient manifesté le souhait, de pouvoir bénéficier d’un espace surveillé pour leurs enfants en bas âge, pendant leur visite du salon. Il est vrai que les petits enfants sont souvent fatigués des longues marches des week-ends, et qu’il est plus facile pour les parents, d’être en quiétude pendant leur visite du salon, s’ils savent que leurs enfants apprennent l’environnement, en s’amusant.
Il y a quelques semaines, le Comité Organisateur d’EVER MONACO a sollicité l’IMEDD, afin de mettre à la disposition des parents un atelier, à la fois ludique et éducatif pour les enfants, un atelier destiné à être animé en français, en anglais ou en italien (du fait du caractère cosmopolite de la Principauté de Monaco, et du côté international du Salon EVER).

Le samedi 24 et le dimanche 25, l’IMEDD organisera des séances d’ateliers pour les enfants, où ces derniers pourront découvrir "Bio Logika et les énergies".

Le plus pour les enfants et les parents !

Les enfants vont aimer Chouchou le Petit Caillou, et ils vont s’amuser avec Bio Logika et les Energies. L’IMEDD le sait, de l’expérience des enfants de Monacology, et c’est la raison pour laquelle, l’IMEDD informe les parents que leurs enfants peuvent continuer à s’amuser sur Internet. L’IMEDD leur dédie un site Internet, uniquement pour eux, qu’ils peuvent regarder avec vous, et où vous trouverez les coloriages des trois éditions de Bio Logika (Biodiversité, Méditerranée et Energies), les guides pédagogiques (Biodiversité, Méditerranée et Energies) pour vous permettre de leur en apprendre un peu plus sur l’environnement.
Ils pourront aussi écouter le poème de Luka pour la planète.

Pour les parents, vous découvrirez la genèse de Bio Logika : http://www.bio-logika.com/biologika.php

Découvrez la présentation de BIO LOGIKA ET LES ENERGIES à Monacology 2011


 

Découvrez un atelier en "LIVE" avec les enfants de Monacology

Les enfants s’invitent à EVER MONACO cette année, pour découvrir les énergies. Les parents souhaitant que leurs enfants participent à un atelier, doivent le signifier à l’accueil, sur place à EVER MONACO. Ils peuvent aussi contacter l’IMEDD à contact@imedd-group.com.

Plus d’informations sur EVER MONACO : http://www.ever-monaco.com

 

mar
16

MC2D, un acteur « ON THE MOVE! »

by , under ENERGIES, MOBILITE, ON THE MOVE

MC2D s’associe à l’IMEDD pour sa campagne de sensibilisation à la mobilité douce et aux énergies renouvelables, et profite de cette occasion, pour se présenter et expliquer son implication en la matière.

MC2D, association créée en juillet 2004, a pour objectif de regrouper les différentes associations monégasques œuvrant pour la protection et l’amélioration de la qualité de l’environnement dans des domaines différents, afin de travailler ensemble pour coordonner leurs actions et accroître leur efficacité.

Implication de MC2D pour la mobilité douce et les énergies renouvelables

Les thèmes des transports moins polluants et des énergies renouvelables ont été prépondérants lors de la création de l’association MC2D. Par exemple, les projets de tramway express, de vélos à assistance électrique, et de ferme solaire ont été proposés dès le début. Rien de surprenant non plus que l’événement phare du développement durable en Principauté, EVER Monaco, ait été lancé sur ces mêmes thèmes, dès 2006. En outre MC2D, qui regroupe plusieurs associations à objet environnemental, soutient fortement les actions du Club VE dont la vocation est de promouvoir les véhicules électriques et hybrides…

Pour en savoir plus sur les actions de MC2D entreprises
pour la mobilité et les énergies, cliquer ici

 

Commentaires fermésread more
© Copyright ON THE MOVE! FROM MONACO TO THE WORLD! 2012. All rights reserved. | Powered by IMEDD | Designed by IMEDD