Document sans titre

MOBILITE ET ENERGIES

DES HOMMES ET DES PROJETS POUR L'AVENIR


MONACO, UNE POLITIQUE VOLONTAIRE POUR LA MOBILITE ET LES ENERGIES

LA PRINCIPAUTE DE MONACO, UNE CITE-ETAT RESOLUMENT TOURNEE VERS LE DEVELOPPEMENT DURABLE

UN PLAN ENERGIE CLIMAT

Source officielle 2012 : gouv.mc


© Guillaume Besnard - Fotolia.com

La Principauté a ratifié le Protocole de Kyoto en 2006 et intégré le réseau de neutralité carbone du Programme des Nations-Unies pour l’Environnement en 2008.
Dans ce contexte, le Gouvernement Princier met en oeuvre un Plan Energie Climat répondant à deux enjeux majeurs : la lutte contre le changement climatique et la sécurisation énergétique du pays.
En matière de lutte contre le changement climatique, les objectifs de la Principauté ont été fixés lors de l’allocution que S.A.S le Prince Souverain a prononcé lors de la 15ème Conférence des Parties de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques qui s’est tenue à Copenhague en décembre 2009 : une réduction de 30% des émissions directes de gaz à effet de serre à l’horizon 2020 par rapport à 1990, et de 80% en 2050, pour arriver à terme à la neutralité carbone.
Il convient de rappeler qu’aujourd’hui la Principauté a d’ores et déjà réduit ses émissions d’environ 9% par rapport à 1990.
En matière de sécurisation énergétique, la Principauté s’est fixée comme objectifs pour 2020 d’améliorer l’efficacité énergétique de 20%, et de consommer 20% d’énergie finale provenant de sources d’énergies renouvelables.

Les actions qui découlent de ce plan sont nombreuses et concernent par exemple :
· l’octroi d’une subvention de 30% pour le remplacement d’une installation thermique fossile par du solaire thermique,
· la conduite de diagnostics de performance énergétique des bâtiments publics,
· l’intégration de clauses de développement durable dans le renouvellement de concession de distribution d’énergie qui impliquent notamment le déploiement d’une infrastructure de comptage intelligent de l’énergie ou la création d’un fonds de développement durable abondé par la vente de l’énergie afin de financer les actions du Plan Energie Climat,
· la mise en œuvre systématique de la démarche HQE dans tout projet de construction publique, avec comme cible prioritaire l’optimisation énergétique.

VILLE DURABLE ET QUALITE DE VIE

La Principauté de Monaco attache une importance particulière à la mobilité et aux déplacements, du fait de l'exiguité de son territoire (2 km², où se cotoient quotidiennement environ 70 000 personnes).

** Transports en commun

L’Etat concentre son action en matière de mobilité sur les transports en commun, tant intra-muros que pour les déplacements vers les communes et régions voisines. L’achat de cinq rames TER intégrées au réseau ferroviaire régional français contribue au transport des salariés qui se déplacent chaque jour vers Monaco, avec un cadencement au ¼ d’heure le matin et le soir aux heures de pointe.
Le Gouvernement assure la modernisation des moyens et des services de la Compagnie des Autobus de Monaco avec l’amélioration de la qualité de service (réduction de la fréquence de passage des transports en commun, bus de nuit, bus de soirée, intermodalité), et une politique tarifaire incitative.
Ajoutons également une gestion de la circulation optimisée, une hiérarchisation des voies de circulation ainsi qu’une politique de stationnement incitative au faible usage de la voiture (tarifs attractifs pour les véhicules qui émettent moins de 120g de CO2/km, couplage parking/bus, réduction pour les véhicules qui sortent rarement du parking).

** Mobilité douce

En matière de déplacement doux, la topographie en amphithéâtre du territoire a privilégié la mise en place d’un réseau qui facilite le cheminement à pied dans la cité. Il compte aujourd’hui 33 liaisons publiques mécanisées, représentant une centaine d’appareils (ascenseurs, escalators…) gratuits et ouverts 24h/24. Par ailleurs, la Principauté est aussi en train de développer la mise à disposition de vélos à assistance électrique.

** Véhicules électriques et hybrides

Le Gouvernement favorise également la promotion des véhicules propres ou peu polluants en subventionnant l’achat d’un véhicule électrique (30%) ou hybride (forfait de 3000 Euros).
Les véhicules électriques bénéficient gratuitement de l’accès aux prises de rechargement dans les parkings publics et les véhicules peu émetteurs de CO2 bénéficient de réductions pour les abonnements dans les parkings publics.
Enfin, la flotte de véhicules des Services de l’Administration est électrique dès que cela est possible. Afin de bénéficier des dernières innovations en la matière, la Principauté a signé des conventions de partenariat avec les sociétés Mitsubishi, Renault-Nissan et SMART.


© Pepperwest - Fotolia.com


UN SECTEUR PRIVE ET ASSOCIATIF QUI SE MOBILISE POUR LA MOBILITE ET LES ENERGIES

La communauté monégasque se mobilise pour la mobilité électrique....

· la création d’un centre de maintenance de véhicules électriques géré par l’Association des Amis du Véhicule Electrique ;
· le salon EVER sur les véhicules électriques qui se tient tous les ans au Grimaldi Forum ;
· Jeun’élec, manifestation qui a pour objectif de sensibiliser les collégiens à l’environnement et aux véhicules électriques ;
· le Rallye Monte-Carlo des Véhicules à Energie Alternative organisé par l’Automobile Club de Monaco ;.
· la société VENTURI qui produit des véhicules électriques et qui a démontré la fiabilité de cette technologie en réalisant un voyage de 14 000 km, sans assistance, entre Paris et Shanghai avec une véhicule motorisé par la société.

Source officielle 2012 : gouv.mc

 

© Copyright MOBILITE ET ENERGIES 2012. All rights reserved. | Powered by IMEDD | Designed by IMEDD