Author Archive

jan
14

Le plus grand barrage du monde est en Chine

by , under ENERGIES, ON THE MOVE

 

La Chine est le premier pays producteur d’hydroélectricité au monde, loin devant le Brésil, le Canada et les États-Unis.


Source : http://energies-renouvelables.org/barometre.asp

Considéré comme le père de la Chine moderne, Sun Yat-sen évoqua le premier le projet du barrage des Trois Gorges sur le Yang Tsé en 1919. Le projet fut aussitôt abandonné, à cause de la guerre civile.

Ce n’est qu’en 1979 que le Ministère des Eaux chinois approuva le projet, après plusieurs abandons successifs en 1947, 1949, 1954. C’est finalement le premier ministre chinois Li Peng, ingénieur de formation, qui poussa à la construction du barrage. La décision finale fut prise le 3 avril 1992, après un vote serré qui mit en avant les oppositions internes au projet. Les travaux ont été inaugurés en 1994 par le président Jiang Zemin et le 1er ministre Li Peng. La Chine investit 24,5 milliards de dollars dans ce projet.

La construction se déroula sans encombres, en 3 phases :
1993 – 1997 : travaux préparatoires, dérivation du fleuve.
1998 – 2003 : construction, mise en service des premières turbines, atteinte du niveau de 153 mètres.
2004 – 2009 : finition et mise en eau jusqu’au niveau 175 mètres.


Source : http://courrierstrategique.com

Les caractéristiques techniques de cet ouvrage sont impressionnantes :
Capacité du réservoir : 39,3 milliards de mètres cubes
Surface du bassin versant : 1 million de kilomètres carrés
Surface du réservoir : 1.084 kilomètres carrés
Hauteur du barrage : 185 mètres
Point culminant : 229 mètres
Hauteur d’eau maximum : 175 mètres
Largeur maximum : 2.309 mètres
Puissance électrique installée : 22.000 Méga Watts
Puissance électrique garantie : 4.990 Méga Watts
Puissance unitaire (26 turbines) : 700 Méga Watts


Source : http://lejournaldunet.com

Selon les autorités chinoises, les répercussions positives sont nombreuses :

Le barrage des Trois Gorges permet de lutter plus efficacement contre les crues du fleuve, en aval, qui pouvaient dépasser 100 000 mètres cubes par seconde, et atteindre une cote de 17 mètres au-dessus du niveau de la plaine. En septembre 1998, la crue a atteint la hauteur record de 29 mètres au centre de la plaine. Le barrage assure la sécurisation des nombreuses populations habituellement touchées par les crues (50 à 80 millions d’habitants).

Le barrage assure la couverture des besoins en énergie de 10% du pays, soit l’équivalent de 20 tranches de centrales nucléaires ou de 50 millions de tonnes de charbon par an.

Cet ouvrage a permis l’essor de la navigation en amont du fleuve : les cargos (10 000 tonnes maximum) peuvent désormais remonter vers le bassin du Sichuan en passant l’obstacle naturel des Gorges. Cette région, enclavée jusqu’en 2009, devrait désormais connaître un développement économique jusqu’à présent réservé aux seules régions côtières.

Citons également :
– la pêche professionnelle autorisée dans le réservoir,
– le développement du tourisme en été ( plus seulement lors de la saison sèche),
– une meilleure maîtrise de la qualité de l’eau,
– un transfert d’une partie des eaux du Yangzi Jiang vers la plaine de la Chine du Nord qui souffre d’une sècheresse endémique par un simple canal de dérivation capable si besoin d’apporter annuellement 40 km3 d’eau (soit l’équivalent annuel du Rhône).


Source : http://toutsurlachine.blogspot.it

 

Commentaires fermésread more
jan
10

Piétons : sécurité, espace urbain et santé

by , under MOBILITE, VILLES

 

Du 6 au 12 mai 2013, se tiendra la Semaine Mondiale de la Sécurité Routière, à l’initiative des Nations Unies. La sécurité des piétons sera au cœur de cette semaine, conformément à la résolution onusienne adoptée en mars 2010 qui proclamait la décennie 2011-2020 comme la Décennie d’Action pour la Sécurité Routière (en vue de stabiliser puis de réduire le nombre prévu de décès imputables aux accidents de la route dans le monde en multipliant les activités menées à tous les niveaux).


Source : http://www.un.org/fr/

En marge de cette initiative, le Forum International des Transports, lié à l’OCDE, a publié un rapport soulignant le rôle des gouvernements nationaux pour améliorer la mobilité des piétons.

Dans ce rapport, le groupe d’experts constitué conclu que « la marche à pied peut largement contribuer aux grands programmes publics de développement durable et doit donc occuper une place centrale dans les politiques de transport urbain. Faire de la marche une solution attrayante et complémentaire au transport motorisé constitue une réponse essentielle aux défis soulevés par le changement climatique, la dépendance aux énergies fossiles, la pollution, la mobilité d’une population vieillissante, la santé, ainsi que la gestion de l’explosion de la motorisation dans les pays à revenu faible et intermédiaire. Parce que les tendances qui sont définies aujourd’hui déterminent l’avenir des villes sur plusieurs décennies, il est indispensable de prendre dès maintenant des mesures pour les villes durables de demain. »


Source : http://www.shutterstock.com/

Les 12 préconisations principales :

1. Intégrer les besoins des piétons dès les premières étapes des projets d’urbanisme et des investissements dans les infrastructures et projets de transport.

2. Définir des responsabilités administratives claires à tous les échelons des administrations de manière à coordonner les initiatives visant à promouvoir la marche.

3. Améliorer les connaissances sur la marche: développer des méthodes normalisées de recueil de données, de mesure et de surveillance de la mobilité piétonne. Créer des observatoires nationaux des piétons et encourager les comparaisons internationales.

4. Intégrer les services de transport en commun dans le développement des nouvelles zones urbaines. Cette mesure peut contribuer à un changement à long terme vers une forme urbaine axée sur la marche et les transports en commun, à forte densité et à usage mixte.

5. Donner de plus grands espaces à la circulation non motorisée en centre-ville: assurer aux piétons un accès facile, bien entretenu et sûr aux transports en commun et à toutes les destinations en centre-ville ; aménager des zones piétonnes ; décourager l’utilisation excessive de la voiture en centre-ville et empêcher le stationnement sur les trottoirs et aux passages pour piétons.

6. Élaborer un guide national des aménagements piétonniers pour les administrations locales. Les plans doivent prendre en compte l’impact des projets sur les piétons et les cyclistes. Ils doivent également envisager l’élaboration et l’établissement d’objectifs sur le volume des déplacements à pied.

7. Encourager les employeurs à prendre un ensemble de mesures incitant leurs salariés à inclure un transport actif dans leurs déplacements domicile-travail.

8. Adopter une approche orientée vers un « système sûr » pour la conception d’aménagements pour les piétons (une approche « système sûr » reconnait que l’usager de la route peut commettre des erreurs et requiert une conception des routes qui en tienne compte afin d’éviter le risque de blessure grave).

9. Mettre en œuvre des politiques de modération de la vitesse et généraliser les zones 30 dans les zones à forte activité piétonne.

10. Encourager l’introduction de programmes éducatifs de haute qualité dans les établissements scolaires et les centres publics de formation.

11. Mener une lecture critique des codes de la route actuels afin de renforcer la protection juridique et financière des piétons.

12. Élaborer une stratégie de recherche pour mieux comprendre les tendances en matière de mobilité et les comportements.

Plus d’information : http://www.oecd.org/fr/

 

Commentaires fermésread more
nov
19

Une rentrée dynamique pour EDF Energies Nouvelles

by , under ENERGIES

 

Poursuivant la mise en service de ses grands projets solaires en France et dans le monde, EDF Energies Nouvelles a annoncé depuis septembre 2012, les mises en service de nombreuses installations. EDF Energies Nouvelles assure l’exploitation et la maintenance de ces nouvelles installations.

3 nouvelles centrales photovoltaïques en France

Ces 3 nouvelles centrales photovoltaïques reposent toutes sur la même technologie : des panneaux photovoltaïques nouvelle génération, dits « à couches minces », produits par la société First Solar.

28 septembre 2012 : Crucey

Située dans le département d’Eure-et-Loir, près de Chartres, la centrale photovoltaïque de Crucey est équipée d’environ 741.150 panneaux. Cette réalisation innovante permet de revaloriser des terrains désaffectés et pollués d’une ancienne base aérienne de l’OTAN. Cette centrale solaire produit l’équivalent de la consommation électrique d’environ 28.000 habitants et permet d’éviter l’émission d’environ 4.600 tonnes de CO2 par an.

http://lenergeek.com/wp-content/uploads/2012/10/centrale_crucey-300x199.jpg
Source : http://lenergeek.com

18 octobre 2012 : Massangis

Située dans le département de l’Yonne, la centrale photovoltaïque de Massangis est équipée d’environ 700.000 panneaux. Elle produit l’équivalent de la consommation électrique d’environ 26.000 habitants et permet d’éviter l’émission d’environ 4.300 tonnes de CO2 par an.

http://www.edf-en.fr/uploads/medias/454/bnoel_bn04812_texte.jpg
Source : http://www.edf-en.fr

13 novembre 2012 : Toul-Rosières

Située dans le département de la Meurthe-et-Moselle, près de Nancy, la centrale photovoltaïque de Toul-Rosières a donné lieu à un chantier exemplaire soutenu par les élus et les acteurs locaux, qui ont fait de l’emploi local et de la qualité environnementale leurs deux priorités. Cette réalisation d’envergure est équipée d’environ 1,4 millions de panneaux photovoltaïques. La production électrique de cette centrale est équivalente à la consommation annuelle d’environ 55.000 habitants et permet d’éviter l’émission d’environ 4.600 tonnes de CO2 par an.

Ce projet de centrale permet également de redonner vie à une ancienne base aérienne et de dépolluer le site : désamiantage de 170 bâtiments, déconstruction de 280 autres, évacuation des cuves d’hydrocarbures et de plusieurs kilomètres de réseaux, traitement de 8.000 tonnes de terre polluée.

« Implantée sur des terrains désaffectés de l’ancienne base aérienne de l’OTAN, la centrale de Toul constitue un projet de reconversion ambitieux qui a permis de dépolluer le site tout en lui offrant une seconde vocation, la production d’électricité verte », déclare Yvon André, le président directeur général d’EDF Energies Nouvelles en France. « L’aboutissement de ce projet tient à une collaboration réussie avec les acteurs locaux et à un souci constant de performance environnementale ».

http://www.edf-en.fr/uploads/medias/482/toul_texte.jpg
Source : http://www.edf-en.fr

Amérique du Nord : 3 nouvelles centrales éoliennes :

En Amérique du Nord, EDF Energies Nouvelles a mis en service 3 nouvelles centrales éoliennes, deux aux USA et une au Canada.

12 septembre 2012 : Pacific Wind

Développé, construit et détenu par EDF Renewable Energy, le projet Pacific Wind est situé dans le comté de Kern, en Californie. L’électricité produite par les 70 turbines du fabricant REpower sera vendue à la compagnie d’électricité américaine San Diego Gas & Electric (SDG&E) dans le cadre d’un contrat de vente d’électricité d’une durée de 20 ans. Ce parc éolien fournira de l’électricité d’origine renouvelable équivalente à la consommation électrique annuelle d’environ 56.000 personnes, soit environ 140 MW.


Source : http://www.enerzine.com

16 octobre 2012 : Saint-Robert-Bellarmin

Situé dans la province du Québec, au sud-est de l’Estrie, le parc éolien de Saint-Robert-Bellarmin compte quarante éoliennes d’une puissance unitaire de 2 MW, fournies par le fabricant REpower. La production annuelle du parc, équivalente à la consommation électrique de 18.000 foyers, sera vendue à l’énergéticien Hydro-Québec Distribution dans le cadre d’un contrat d’approvisionnement en électricité d’une durée de 20 ans. Cette réalisation est l’un des sept projets remportés en 2008 par EDF Energies Nouvelles au Canada dans le cadre des appels d’offres éoliens d’Hydro-Québec Distribution. Le programme de réalisation, qui s’échelonne jusqu’en 2015, représente le développement et la construction de 1.003 MW. Deux autres projets éoliens, Massif du Sud (150 MW) et Lac Alfred (300 MW), sont également en cours de construction. Dans le cadre d’un accord entre REpower et EDF Energies Nouvelles, les turbines installées comportent un fort contenu local. Les mâts, les pales et les convertisseurs ont en effet été fabriqués dans différentes régions du Québec.

http://lenergeek.com/wp-content/uploads/2012/10/eoliennes_quebec-photoAndréCotte1-300x217.jpg
Source : http://lenergeek.com

25 octobre 2012 : Spearville 3

Situé dans l’état du Kansas, le parc éolien de Spearville 3 est équipé de 63 turbines du fabricant General Electric. L’électricité produite par ce parc éolien sera vendue à la compagnie d’électricité américaine Kansas City Power & Light, dans le cadre d’un contrat de vente d’électricité d’une durée de 20 ans, et équivaut à la consommation électrique d’environ 40.000 foyers. Le projet éolien Spearville 3 a été développé et réalisé par EDF Renewable Energy.

http://lenergeek.com/wp-content/uploads/2012/10/spearville_kansas_photoKansasCityPowerLight-300x199.jpg
Source : http://lenergeek.com

A propos d’EDF Energies Nouvelles
Présent en Europe et en Amérique du Nord, EDF Energies Nouvelles est un leader du marché de la production d’électricité verte, avec un portefeuille d’une puissance installée de 4.200 MW bruts. Avec un développement centré sur l’éolien et le solaire photovoltaïque, la société a récemment pris position sur de nouveaux marchés prometteurs : Israël, le Maroc, l’Afrique du Sud et la Pologne, et développe ses activités dans l’éolien en mer. La société est également présente sur d’autres filières d’énergies renouvelables : énergies marines, biogaz, biomasse et petite hydraulique ainsi que dans les énergies réparties. EDF Energies Nouvelles assure le développement, le financement et la construction de projets d’énergies renouvelables ainsi que leur exploitation/maintenance pour compte propre et pour compte de tiers. EDF Energies Nouvelles est une filiale du groupe EDF et porte son développement dans les énergies renouvelables.

A propos d’EDF Renewable Energy
EDF Renewable Energy est la filiale américaine d’EDF Energies Nouvelles.

 

oct
11

Le Comité de ligne Riviera s’est tenu à Monaco le 11 octobre 2012

by , under ENTREPRISES, MOBILITE, VILLES

 

Les Comités de lignes sont des dispositifs de concertation permanente mis en place par la Région PACA qui permettent aux associations d’usagers, aux professionnels du transport, aux organisations syndicales et aux élus qui les composent, de s’exprimer sur les besoins locaux et les attentes des usagers.

Pour en savoir plus : http://www.regionpaca.fr/transport/rejoignez-votre-comite-de-ligne.html

Le Comité de ligne Riviera, concernant la section Nice – Monaco – Vintimille, s’est tenu dans les locaux de l’Union des Syndicats de Monaco.

Cette réunion était animée par :

•  M. Petit, Vice-Président Délégué aux Transports et à l’Eco-Mobilité – Conseil Régional PACA,
•  Mme Bernard, Chef de Service Transports – Conseil Régional PACA,
•  M. Palmaro, Chef de Service des Titres de Circulation – Monaco,
•  M. Monnot, Directeur Délégué – TER,
•  M. Svetchine, Directeur Régional PACA – Réseau Ferré de France.

Suite à l’introduction de MM. Petit et Palmaro, M. Monnot a débuté la présentation en faisant un point sur la qualité de l’offre de la ligne. La qualité de service est essentiellement mesurée sur la base de deux indicateurs : le taux de suppression (% des trains supprimés) et le taux d’irrégularité (% des trains ayant un retard de plus de 5 minutes). Sur la ligne Riviera, l’indice de qualité est relativement bon, puisqu’en 2011, l’indice de suppression était de 3% et l’indice d’irrégularité de 15%. Les principales causes identifiées sont les conflits sociaux, les problèmes d’infrastructures, les problèmes de production et les causes externes.

Concernant les matériels, M. Monnot a souligné leur extrême sollicitation qui engendre une exploitation plus tendue et nécessite donc de renforcer le parc. Ainsi la région PACA va investir près de 240 millions d’euros pour s’équiper de 10 nouveaux Regiolis et de 16 nouveaux Regio 2N. Les livraisons de ces nouveaux matériels seront cadencées d’ici à 2016.

Regiolis – Alstom
(fonctionne en mode thermique ou électrique)

Regio 2N – Bombardier
(2 niveaux)

Source : http://www.trainsfrancais.com

Source : http://blog.europerails.ru

En plus de cet investissement, la région PACA devra se doter de nouveaux ateliers de maintenance et de remisage (garage).

M. Svetchine a ensuite présenté les modifications au niveau des infrastructures. Des investissements conséquents seront également engagés à ce niveau, puisqu’en moyenne, deux tunnels par an seront régénérés (coque en béton projeté, reprise du radier et du drainage). De nouveaux appareils de voies seront posés, des ponts-rails seront remis à neuf, des talus confortés… Au total, Réseau Ferré de France va engager 78 millions d’euros par an.

Des études seront également lancées pour améliorer les performances des lignes littorales (Mandelieu – Vintimille) et les installations électriques (Marseille – Vintimille).

Ces travaux génèreront quelques perturbations :

•  Ligne Canne – Nice : fermeture totale du 1 er au 4 Novembre 2012,
•  Ligne Antibes – Cagnes : fermeture totale du 19 au 20 Janvier 2013,
•  Ligne Antibes – Cagnes : fermeture totale du 13 au 17 Juin 2013,
•  Ligne Nice – Vintimille : fermeture totale du 17 au 18 Novembre 2013,
•  Ligne Nice – Vintimille : fermeture totale du 24 au 25 Novembre 2013,
•  Gare de Monaco : circulation sur 1 voie de la Toussaint 2013 à Pâques 2014,
•  Gare de Monaco : circulation sur 1 voie de la Toussaint 2014 à Pâques 2015.

Pour conclure cette réunion, Mme Bernard a indiqué que les horaires 2013 seraient identiques à ceux de 2012 et que quelques expérimentations étaient en cours, qui pourraient être généralisées à l’ensemble de la région PACA si elles s’avéraient concluantes.

Le tarif « Zou ! Etudes » qui permettait jusqu’à présent aux collégiens, lycéens, étudiants de voyager gratuitement durant un an (15 euros de frais de dossier) sur le trajet domicile est étendu aux stagiaires et aux apprentis sur le lieu de leur stage.

Cette nouvelle carte de transport, déclinée sous plusieurs formes, risque fort de connaître un très gros succès.

La durée de validité du carnet de 10 tickets du tarif « Zou ! 50/75 % » passe de deux à quatre mois.
Le tarif « Zou ! Solidaire » est étendue aux Chemins de Fer de Provence. Le taux de 90 % de réduction est maintenu mais la durée de validité de la carte passe de six mois à un an. « Zou ! Solidaire » est destinée aux Rmistes, bénéficiaires du RSA et chômeurs en fin de droits.

Pour en savoir plus : http://www.regionpaca.fr/transport/zou.html

La région PACA sortira en Juin 2013 un « pass journalier départemental » valable sur TER, LER et CP pour un tarif de 15 euros.

Enfin, le SIM PACA (Système d’Information Multimodal) sera lancé prochainement sur internet. Il s’agira d’un site internet ou l’usager aura toute l’information nécessaire pour préparer son transport : horaires, tarifs, durée, ruptures de charges, accessibilité… Ce site aura également l’objectif de favoriser les modes doux tels que vélo, marche à pied…

 

Commentaires fermésread more
oct
03

Le programme « Smarter Skies » d’Airbus, une vision de l’aviation durable pour 2050

by , under ENTREPRISES, INITIATIVES, MOBILITE

 

Toutes les études le montrent, les populations voudront se déplacer de plus en plus à l’avenir, notamment en avion, mais pas à n’importe quel prix. Pour Charles Champion, vice-Président en charge de l’ingénierie chez Airbus, l’objectif est triple : l’avioneur européen Airbus a dévoilé son nouveau programme « Smarter Skies », basé sur une vision durable de l’aviation. Lors de cette conférence de presse, Charles Champion a livré plusieurs axes d’études avec en ligne de mire 2050.


Source : http://www.dailymail.co.uk

Le catapultage : c’est lors de la phase de décollage qu’un avion utilise le plus de carburant (roulage et vol en monté), jusqu’à ce que l’appareil se stabilise à son altitude de croisière. Airbus imagine donc utiliser pour les vols commerciaux un système qui a fait ses preuves depuis longtemps sur les porte-avions : le catapultage.

Ce système présente plusieurs avantages :
– utiliser une énergie renouvelable (qui de plus reste au sol et limite le poids de l’appareil),
– diminuer les nuisances sonores,
- raccourcir les pistes et limiter par ce moyen l’emprise au sol des aéroports.

Le vol en formation : Airbus travaille également au vol en formation. Imitant le vol des oiseaux migrateurs, cette nouvelle technique de vol permettrait de limiter la trainée des appareils et de réduire la consommation moyenne de 10 à 15%.

Le vol intelligent : grâce aux progrès combinés de la technologie aéronautique et de la météorologie, Airbus imagine développer un avion intelligent, capable de «s’auto-organiser» et de choisir les itinéraires les plus efficaces et les plus respectueux de l’environnement.

C’est éléments ne sont que des pistes à l’étude chez Airbus, qui travaille par ailleurs sur un certain nombre de solutions innovantes pour relever les défis de l’aviation durable à l’avenir, que ce soit par le développement et l’utilisation de carburants alternatifs ou par l’investissement dans la conception d’avions plus efficaces.


Source : http:// www.zeitnews.org

 

Commentaires fermésread more
sept
17

Un parc photovoltaïque de 7 GWh sera bientôt construit à Brignoles.

by , under ENERGIES, ON THE MOVE, RESEAUX SOCIAUX

Le bail emphytéotique, d’une durée de 40 ans, a été signé au mois d’août entre la Communauté de Communes du Comté de Provence et Solairedirect (via sa filiale Solairebrignoles) pour un montant annuel de 20.000 €. Ce bail a pour objet la location d’un terrain de 8 hectares dans la Zone d’Aménagement Concertée (ZAC) de Nicopolis, sur la commune de Brignoles dans le Var afin de permettre à Solairedirect de construire et d’exploiter un parc solaire photovoltaïque. Ce parc photovoltaïque sera implanté au sein de la zone industrielle, sur une partie inadaptée à l’installation de nouvelles entreprises en raison de sa topographie trop prononcée, dans le nord du secteur 2.


Source : www.solairedirect.com

Sur ce parc, seront installés 15.000 panneaux solaires d’une puissance totale de 4,7 MWc, qui produiront annuellement plus de 7 GWh d’électricité, soit la consommation annuelle de plus de 2.000 foyers.

L’ensemble du projet a été conçu dans le souci de préserver l’environnement et de limiter les impacts du projet, que cela soit lors de la construction ou de l’exploitation de ce parc :
•  mise en place d’un système de management de l’environnement et de la sécurité certifié selon les normes internationales ISO 14001 et OHSAS 18001,
•  un traitement paysager adapté.

Les travaux, d’une durée prévisionnelle de 8 mois, commenceront dans le courant du mois de Septembre et la mise en production est prévue au printemps 2013. Le mot de la fin sera pour Claude Gilardo, le président de la communauté de communes, qui s’est déclaré « fier de voir se développer cette zone ».

Pour aller plus loin :

A propos de la Communauté de Communes du Comté de Provence :

La Communauté de Communes du Comté de Provence regroupe treize communes du département du Var en 2007 soit une population de plus de 35 000 habitants. Ce territoire du centre Var s’articule autour de sa ville principale Brignoles. La collectivité territoriale a comme compétence, entre autre, le développement économique, l’aménagement de l’espace, la gestion des voiries communautaires, la mise en œuvre du plan local de l’Habitat, la protection et mise en valeur de l’environnement ainsi que tout un volet social allant de l’insertion professionnel, la culture, les sports et la petite enfance.
www.cc-comtedeprovence.fr

A propos de Solairedirect :

Premier opérateur français d’électricité solaire compétitive, est présent sur l’ensemble de la chaîne photovoltaïque. Solairedirect a construit et exploite plus de 150 MW mi 2012. La société met en œuvre des offres clé en main (développement, ingénierie, installation, financement et exploitation) et propose des services innovants pour garantir à ses clients des solutions photovoltaïques performantes au meilleur coût. Présent sur quatre continents, le groupe compte 300 collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 210 millions d’euros en 2011.
www.solairedirect.fr

Les projets d’énergies renouvelables en Provence Verte


Source : http://cdpv.over-blog.org/

Commentaires fermésread more
sept
15

La France s’apprête à lancer la seconde vague de l’éolien offshore

by , under ENERGIES

 

Le premier ministre Jean-Marc Ayrault l’a annoncé lors du discours de clôture de la Conférence Environnementale : un second appel d’offres sur l’éolien en mer au large du Tréport (Seine-Maritime) et de Noirmoutier (Vendée) sera lancé d’ici la fin de l’année 2012.


Source : http://www.terresacree.org

Cet appel d’offres doit permettre la production d’environ 1.300 MW, soit l’équivalent d’un réacteur nucléaire de seconde génération.

La répartition devrait se faire ainsi :
– 600 MW au large de Noirmoutier,
– 705 MW au large du Tréport.

Rappelons que le site du Tréport avait déjà fait l’objet d’une précédente consultation mais n’avait pas été attribué faute d’un prix de revente à la collectivité suffisamment compétitif (notre article du 12 avril 2012).

Dans les milieux avertis, on murmure même qu’un troisième appel d’offres pourrait être lancé rapidement, afin de se rapprocher des objectifs du Grenelle de l’Environnement (6.000 MW pour l’éolien offshore d’ici à 2030).

 

Commentaires fermésread more
© Copyright ON THE MOVE! FROM MONACO TO THE WORLD! 2012. All rights reserved. | Powered by IMEDD | Designed by IMEDD