BILAN CARBONE

 

Le Bilan Carbone : un outil sur mesure, unique et personnalisé, de l’impact environnemental de votre entreprise

Le Bilan Carbone est l’outil unaniment reconnu pour mesurer les émissions de gaz à effet de serre des entreprises ou des acteurs publics.
Il est rendu obligatoire dans certains pays, comme la France, pour des entreprises ayant un effectif de plus de 500 salariés. En dessous, de ce seuil, le Bilan Carbone est volontaire.

Le Bilan Carbone suit une méthodologie stricte et rigoureuse de mesure d’un ensemble de composantes générant les émissions de carbone dans une entreprise, car il s’inscrit dans un aspect réglementaire. Toutefois, la situation des entreprises, notamment dans sa relation aux transports et à l’énergie, étant différente de l’une à l’autre, la méthodologie du Bilan Carbone, se doit, pour être une réprésentation fiable de la réalité, d’être adapté à la situation particulière de chacun (exemple: l’IMEDD a réalisé un Bilan Carbone pour une entreprise effectuant des déplacements liés au travail en pyrogue, ceci nécessitant la création d’une ligne supplémentaire dans le Bilan Carbone, de manière à calculer l’impact Carbone des déplacements en pyrogue, pour autant, toutes les entreprises ne sont pas concernées par ce type de déplacements, démontrant la nécessité d’adapter le Bilan Carbone sur mesure, de manière unique et personnalisé.

Cette adaptation méthodologique permet de dresser un état des lieux, adressé aux décideurs dans les entreprises, de la répartition des émissions carbone, de leur proportion, de leur impact, de manière à leur permettre d’avoir une vision globale et détaillée des axes de réduction de l’impact environnemental, qui dans le temps se traduit en actions concrètes (exemple : une mesure au sein d’une entreprise visant à payer la moitié de la carte d’abonnement des salariés aux transports publics permet de limiter le nombre de salariés venant en voiture).

Outre les aspects d’identification des composantes du Bilan Carbone et de leur proportion pour l’entreprise, il est aussi un outil utile pour mener une stratégie responsable d’achats, car il permet d’identifier les postes générateurs de CO2 et de coûts les plus importants et de lancer des programmes d’économies dont l’un des buts est de réduire l’impact carbone.

Le système français du Bilan Carbone est relativement souple puisque les entreprises soumises à obligation de le réaliser doivent le faire tous les quatre ans.
D’un point de vue Etudes et après près de 20 ans d’expériences dans le domaine des stratégies d’achats des entreprises, l’IMEDD préconise une fréquence de récurrence plus régulière, c’est à dire tous les deux ans, justifiant ce plus court délai, sur le fait, qu’il est prouvé que les plans d’achats et d’économies des entreprises fluctuent, dérivent et dévient des objectifs initiaux sur une durée d’environ deux ans, amenant de fait le Bilan Carbone à dériver et dévier des objectifs fixés initialement.
L’idéal serait en fait de réaliser un Bilan Carbone annuel, tout comme les bilans économiques et sociaux sont réalisés, permettant ainsi un réel pilotage à l’année, pour autant un délai de deux ans pour reconduire un Bilan Carbone semble être le plus adapté au regard des contraintes croisant le coût et l’objectif de mesure des émissions carbone.

Ce qu’il faut retenir…
Comme une étude de satisfaction des clients, un bilan carbone est un outil de pilotage récurrent, présentant les indicateurs d’émissions carbone ou autres des entreprises, il est réalisé dans des conditions d’études, dans une méthodologie spécifique, adaptable et reproductible et il a pour but de devenir un outil de décision transversal pour les décideurs des entreprises, qui en relaient le contenu, qui lancent des axes de travail en fédérant le personnel sur les axes d’amélioration, qui les analysent a posteriori pour prendre de nouvelles décisions.

L’IMEDD accompagne les entreprises et les acteurs publics

L’IMEDD vous propose de travailler sur différentes pistes d’actions, en fonction du niveau de maturité de votre entreprise en matière d’étude de son impact carbone :

  • Audit de l’entreprise en vue de lister les composantes à étudier
  • Conception de la méthodologie carbone
  • Recensement des informations
  • Calcul des émissions
  • Analyse de la situation carbone de l’entreprise
  • Axes de travail/préconisations

Le temps de réalisation du Bilan Carbone est un temps long, pas en terme de calcul pour l’IMEDD, mais en terme de recensement des informations par l’entreprise concernée, notamment si le Bilan Carbone est multi-sites, multi-pays, multi-organisations… Le Bilan Carbone est en soi un outil de développement durable, sa réalisation, son analyse et les actions qui en découlent s’inscrivent dans le temps, d’où une périodicité de récurrence conseillée à deux ans.

Pour toute information : imeddgroup@gmail.com

Print Friendly