La Fondation Prince Albert II de Monaco au cœur des grands enjeux océaniques

Communiqué : Gouvernement Monaco

Dès sa création, en 2006, la Fondation Prince Albert II de Monaco s’est donné pour mission d’œuvrer dans les domaines du changement climatique, de la biodiversité et de l’eau. En juin dernier, Christiana Figueres, ancienne présidente de la CCNUCC, recevant le Prix Spécial de la Fondation des mains du Prince Souverain soulignait d’ailleurs : « La force de votre Fondation a été de montrer à quel point les domaines du changement climatique, de la biodiversité et de l’eau sont interdépendants, et que seule une approche intégrée est efficace ».

Dans le domaine de l’océan et du climat, c’est sur les questions d’acidification que Monaco et la Fondation ont été précurseurs. Alertés notamment par les travaux du Centre Scientifique de Monaco, le Prince Souverain a soutenu en 2008 la déclaration de Monaco sur l’acidification des océans, signée par 155 scientifiques issus de 26 pays.

L’élaboration de bases scientifiques solides, la recherche de solutions concrètes, et la sensibilisation constituent les piliers de l’intervention de la Fondation qui œuvre dans une logique « science to policy », considérant que toute action politique doit être conduite sur des fondement scientifiques solides.

La Fondation Prince Albert II de Monaco soutient ainsi régulièrement des programmes de recherche, qui sont en lien avec des sujets aussi cruciaux que l’acidification, la tropicalisation des océans, l’histoire du climat, le rôle du plancton océanique dans le cycle du carbone, les effets du changement climatique sur la biodiversité marine, en Méditerranée ou en Arctique. Mais également une meilleure compréhension du rôle des Aires Marines Protégées comme outil d’adaptation et d’atténuation. L’engagement de la Fondation sur la thématique de l’acidification est très marqué, notamment grâce à la création de l’Association Monégasque pour l’Acidification des Océans – AMAO.

Œuvrer globalement pour la protection de notre Planète

S.A.S. le Prince Albert II de Monaco décidait en juin 2006 de créer Sa Fondation afin de répondre aux menaces préoccupantes qui pèsent sur l’environnement de notre Planète. La Fondation Prince Albert II de Monaco œuvre pour la protection de l’environnement et la promotion du développement durable. Active au niveau international, la Fondation mobilise des citoyens, des responsables politiques, des scientifiques et des acteurs économiques pour la défense de la nature, patrimoine commun de l’humanité. Depuis sa création, la Fondation a accordé son soutien à 477 projets à travers le monde pour un montant de 55 millions d’euros.

Les missions de la Fondation

  • Établir des partenariats pour mener à bien des projets et entreprendre des actions concrètes dans ses champs d’actions prioritaires ;
  • Sensibiliser populations et pouvoirs publics à l’impact des activités humaines sur les milieux naturels et favoriser des comportements plus respectueux de l’environnement ;
  • Promouvoir et encourager des initiatives remarquables et des solutions innovantes notamment par l’attribution de prix et de bourses.

Trois zones d’actions prioritaires

La Fondation Prince Albert II de Monaco concentre ses missions dans trois principales zones géographiques : le Bassin Méditerranéen, les Régions Polaires, et les Pays les Moins Avancés (selon la liste des Nations Unies) fortement impactés par les effets des changements climatiques, la perte de la biodiversité et les menaces sur les ressources en eau.

Grands programmes d’actions

Les actions de la Fondation se concentrent sur trois domaines principaux :

  • limiter les effets du changement climatique et promouvoir les énergies renouvelables,
  • préserver la biodiversité, gérer les ressources en eau
  • lutter contre la désertification.

Des programmes d’action ont été définis 

  • Connaissance de la biodiversité
  • Conservation des espèces menacées
  • Développement des aires marines protégées
  • Etude du changement climatique et de ses effets
  • Développement de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables
  • Acidification des océans
  • Lutte contre la déforestation
  • Gestion intégrée et accès aux ressources en eau.

La Fondation Prince Albert II de Monaco possède 10 bureaux de représentations à l’étranger : France, Espagne, Italie, Canada, Royaume-Uni, Suisse, Allemagne, États-Unis, Singapour et Chine.

Print Friendly, PDF & Email